AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Jerry • Le Mal ne peut triompher que par l'inaction des hommes de bien (underco.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Être de lumière
Messages : 3
Points RPG : 0
Date d'inscription : 20/06/2017

Livre des ombres
Pouvoir:
Objets spéciales mission:
MessageSujet: Jerry • Le Mal ne peut triompher que par l'inaction des hommes de bien (underco.)   Mar 20 Juin - 20:11

Jeremiah Westerville
"Fuck Literature" Ernest Hemingway - Lettres choisies
 

Nom et prénom : Jeremiah Westerville.
Lieux de naissances : San Francisco.
Race : Être de Lumière.
Camps : Le Bien.
Feat : Andrew Garfield.


pouvoir
Comme tout être de lumière qui se respecte, Jerry partage avec ses contemporains certains pouvoirs accordés par les fondateurs afin de mettre à bien ses missions et de pouvoir guider au mieux ses protégés.

Ainsi, ses pouvoirs de fonction sont :
L'orbing • Capacité lui permettant de s'éclipser d'un endroit à un autre, transformant son corps en pure énergie de magie céleste, apparaissant bleue aux yeux humains. Jerry peut également transporter des passagers avec lui - trois maximum. S'il peut s'éclipser en Enfer, cependant, il lui est impossible de savoir où il s'éclipsera dans les dédales de l'Hadès, obligeant ses protégés à devoir retrouver seuls leur chemin.
Morphing • Capacité qu'il n'apprécie pas utiliser puisque traduisant d'une intention de manipuler. Jerry peut prendre l'apparence de n'importe qui et se faire passer pour quelqu'un d'autre.
Guérison • Bien pratique pour remettre ses protégés après une mission. Par apposition des mains, tel un petit Jésus Leader Price, Jerry peut faire apparaître une douce lumière irradiant un pouvoir curatif très efficace. Ainsi, Jerry peut soigner les humains et les être du bien de blessures potentiellement mortelles. Evidemment, une fois que le cerveau a cessé de fonctionner et le cœur de battre, les pouvoirs de Jerry ne peuvent rien faire. Ce pouvoir, toutefois, ne peut être utilisé sur des être maléfiques comme les démons. S'il s'y tentait, l'opération serait longue, difficile et ne permettrait pas de faire cicatriser tout à fait la plaie. Petit bémol : Jerry ne peut soigner les maladies.
Clairvoyance • Lié à ses protégés, Jerry est en constante connexion avec ces derniers. Ainsi, il peut les localiser, sentir leur énergie vitale et les entendre l'appeler en cas de besoin. Faisant de lui le parfait ange gardien, répondant toujours lorsqu'on le sonne. Littéralement.
Immortalité • Etant déjà mort, Jerry a accès à la jeunesse éternelle et ne peut être tué. Si l'on s'y essayait, son corps de dématérialiserait en lumière pour se reformer en parfaite état. Toutefois, il existe un poison très efficace et fatal pour les êtres de lumière. Poison utilisé sur les carreaux d'arbalète des êtres des ténèbres.

En plus de ces pouvoirs de fonction, Jerry en possède deux pouvoirs personnels qu'il a gardé de ses années de jeune et fougueux sorcier :

Bouclier • Jerry était né pour être un gardien. Et son premier pouvoir le prouve : Jerry possède un bouclier protecteur lui permettant de se protéger des attaques physiques et magiques. Toutefois, les attaques mentales peuvent pénétrer son bouclier. Attention également : Le bouclier de Jerry possède ses limites et il ne peut supporter des charges ou des attaques trop lourdes. Il finirait alors par s'émietter pour ensuite se détruire.
Contrôle des probabilité • On a tendance à dire que Jerry est un chanceux jusqu'à l'insolence. Et ses ennemis, des poissards sans commune mesure. Jerry possède le pouvoir de manipuler la chance à son avantage ou au détriment des autres. Toutefois, pour utiliser ce pouvoir, il doit pouvoir connaître tous les facteurs qui prendront en compte sa chance. Il ne peut ainsi pas trouver d'argent par terre ou trouver un travail sur-qualifié à quelqu'un. Toutefois, il peut influencer sa chance dans les jeux, faire tomber quelqu'un dans la rue, forcer à rater sa cible à un démon ou gagner sur de simples paris. Jerry doit avoir tous les éléments en vu et en tête pour que sa chance fonctionne. A noter que ce pouvoir ne fonctionne pas durant les mariages, les enterrements et les anniversaires. Une étrangeté que Jerry n'a jamais compris.
caractère
Insolent ▬ Insolent, désobéissant, refus de l'autorité. Jerry a manqué plusieurs fois le titre de Fondateur pour ses caprices désinvoltes et son manque de respect face à la hiérarchie. Puni quelque fois mais toujours en service, Jerry fait partie de ces être de lumière a qui on ne peut pas mettre de laisse. Relativement libre, Jerry ne fait preuve de déférence devant personne et semble n'avoir aucune forme de respect pour ses aînés.
Inconscient ▬ Se mettre en danger pour ceux qu'il protège est un art dans lequel il se montre doué. Incapable de jauger un risque à ses conséquences, les actes de Jerry, si ils s'empruntent d'un courage exacerbé, sont bien souvent le fruit de son inconscience naïve.
Calculateur ▬ Couplez son impudence avec son obsession du contrôle et cela donne des effets très souvent colorés. Jerry est un maître stratège. Ancien chasseur de démons aux pouvoirs bien limités pour l'offensive, Jerry a toujours su se débrouiller avec sa seule intelligence. Aujourd'hui, il garde cette qualité mais surtout un défaut : Jerry a besoin d'avoir les choses sous son contrôle et semble être un manipulateur doué chez ses pairs.
Obstiné ▬ Une tête d'âne. Véritablement. Laisser tomber ? Pas dans son vocabulaire ! Bien souvent, cela l'amène vers de bien tristes situations et Jerry le sait. Mais son esprit est incapable d'abandonner, comme s'il avait perdu une bataille. Aussi, Jerry peut se montrer très insistant. Parfois même envahissant. C'est un rancunier de longue date et un être d'une détermination sans faille. Sa volonté est celle des anges, sa foi est inébranlable.
Cynique ▬ Longtemps amené à ouvrir les yeux sur le monde et observateur de cette société qui se consume elle-même, Jerry n'est pas aussi naïf qu'il aime qu'on l'imagine. Le vocabulaire plein d'ironie et de scepticisme. Adepte d'un humour noir, noir très foncé. Caustique à en blesser son prochain, son rire peut insulter aux larmes. Jerry est un cynique de longue date. Un garçon à qui on n'apprendra pas la corruption du monde et qui semble s'en amuser. Même en jouer. Jerry n'est pas toujours le plus aimable des anges et bien souvent, son antipathie pour quelqu'un se fait vite ressentir de piques assassines et de regards plein de jugement.
Cruel ▬ Jerry est un amour pour ceux qu'il aime et qu'il défend. Un ange gardien pour ses protégés. Cependant, Jerry ne fait preuve d'aucune pitié pour ses ennemis. Son impartialité et la certitude de ses principes l'emmènent vers des extrêmes peu recommandables et Jerry peut se révéler bien moins sympathique qu'on se l'imagine. Cependant prend-il soin de toujours dissimuler cette facette de violence à ses protégés. Et seuls ses contemporains être de lumière et les fondateurs savent à quel point Jerry peut se montrer odieux et dangereux pour ceux qui n'ont pas réussis à s'attirer ses faveurs.



Sage ▬ Doux, calme, Jerry n'est pas cette boule de nerf que l'on s'imagine. De bon conseil, bien plus vieux qu'il ne le parait, Jerry dispense sa sagesse a qui le veut bien. Humble et sachant se montrer compatissant au bon moment, Jerry saura guider son prochain au mieux et tenter de faire fi de ses pires défauts pour être le plus juste et le plus objectif possible.
Bienveillant ▬ S'il y a bien une qualité qui est commune à tous les êtres de lumière, c'est bien celle-là. Se battant pour le bien, tendant sa main aux plus démunis et prêt aux sacrifices nécessaires pour aider ceux qui sont dans le besoin, Jerry est un ange protecteur qui ne recule devant rien pour venir au secours de son prochain. Se montrant compatissant, loyal pour ses pairs, faisant montre d'un sens exacerbé pour la justice et tentant toujours d'apporter lumière et bonheur dans ce monde déjà bien sombre.
Intelligent ▬ Vil calculateur mais brillant esprit. Jerry était un surdoué, autrefois. Aujourd'hui, il met ses capacités intellectuelles au service de la cause. Capable de calculs rapides, encyclopédie sur patte et véritable base de donnée, son grand savoir et sa capacité à relier les choses les unes des autres pour en sortir des raisonnements complexes et stables fait de lui un appui important pour ses jeunes protégés. Par ailleurs, c'est par son intelligence qui réussi à impressionner ses contemporains que Jerry failli accéder à deux doigts du rang de Fondateur, considérant ainsi que le Conseil avait besoin d'un esprit aussi brillant.
Pacifiste ▬ Combattre. Toujours. Tout le temps. Voilà quelque chose qui ne lui avait pas manqué. Lorsqu'il accéda au rang d'être de lumière, on lui réclama de ne plus se battre. Sauf si une vie innocente est en jeu. Aussi Jerry a accepté, trouvant dans cette passivité une sorte de calme et de sérénité qu'il n'avait pas autrefois. Le rendant plus efficace et plus sage, laissant de côté des émotions telles que la colère, la tristesse ou la terreur.
Optimiste ▬ Il le faut bien ! Jerry sait que le monde est pourri. Corrompu. Que les démons ont gagné la partie et que leur reprendre le terrain sera difficile. Mais Jerry n'abandonne pas. Jerry est un idéaliste, un éternel rêveur. Et faut-il toujours être dans l'espoir pour garder le sourire et se battre comme au premier jour. Si Jerry doit perdre, alors ce sera le sourire aux lèvres et la satisfaction d'être allé jusqu'au bout. Aussi, Jerry trouvera toujours les mots pour remonter un moral défaillant. Gardera-t-il toujours la pêche et la banane. Un peu survolté quelque fois, un peu excentrique, Jerry tente de toujours être cette lumière dont ses protégés ont besoin. De toujours être cet espoir qui ne cesse de briller.

on ne change pas le passé
La grande famille des Westerville a toujours déchaîné les quelques débats au sein de la communauté sorcière d'Angleterre. Pour certains, nécromanciens dangereux, pour d'autres gardiens de la lumière. Les Westerville se sont toujours déployés en une myriade de branches secondaires qui se développèrent indépendamment des traditions premières d'un Moyen-Age désuet. Les rassemblements à Noël étaient toujours très animés et des guerres intestines au sein même de la famille éclatèrent entre cousins, frères et parents.

William Westerville était d'une branche qui faisait ouvertement la guerre aux créatures du Bien et s'appliquaient chaque jour à revendiquer la gloire des démons au reste de la famille. William se lassa très vite de toute cette idéologie fanatique. Loin d'être un militant actif, que ce fusse du bien ou du mal, William jugea bon de s'éloigner de sa famille dès qu'il eut passé son permis. Il s'inscrivit au cursus universitaire de San Francisco en musicologie et s'installa très vite dans le coin. Préférant de loin l'animation heureuse de la ville, s'il n'était pas chasseur de démons, William devint rapidement un militant actif contre le sexisme, les lobbys et les guerres. L'époque de la naissance du rock et du mouvement punk.

Il épousa bientôt sa femme. Une jeune femme qui tenait un bar au coin de la faculté. Indépendante, au caractère fort et insoumis, solaire et souriante, Deborah refusa des les premières heures les avances de William et ils se tournèrent autour. Comme savent le faire les étudiants de cet âge, ils attendirent que les drames amoureux se calment, que les passions s'éteignent et que leur amitié devint solide pour finalement se déclarer l'un à l'autre. Elle accepta l'héritage magique de William plus facilement qu'il ne le pensait. William et Déborah se marièrent et eut une flopée d'enfants tant leur amour était grand et leurs épanchements irresponsables.

Après avoir mis au monde et élevé cinq filles, Jerry vint au monde. Le seul garçon et dernier enfant des Westervilles.

Tous les enfants Westerville déclarèrent leur pouvoir très tôt. Toutes les filles avaient des dons exceptionnels et n'avaient aucune ambition magique. Elles firent leurs études, travaillèrent ou se fiancèrent. Quant à Jerry, il fut ainsi que ses pouvoirs furent bien moins pratiques et évidents que ceux de ses soeurs.

Jerry vécu dans l'amour de ses parents. Et dans le mépris de ses soeurs. Si ils s'aimaient tous d'un amour inconditionnel et que Jerry fut parfois protégé par ses soeurs aînées, il soufra d'être le seul garçon de la famille, développant des tabous spécifiques et oubliant les plus évidents. Ses soeurs ne lui firent aucun cadeau et chacune s'appliqua à lui enseigner quelque chose. Elles lui apprirent à se défendre par les mots plus que par la force. A respecter les femmes comme des êtres humains et non pas comme des sous-êtres à protéger. A rebaisser la cuvette des toilettes et à racheter des tampons quand il en manquait à la maison.

Au collège et même plus tard au lycée, Jerry développa une aisance naturelle en présence féminine. Trouvant leur présence plus agréable et plus douce que celles des garçons de son âge qui songeaient plus à se battre et à tenter de se dépuceler le tic-tac, Jerry passa longtemps pour un gay et devint ce garçon "très gentil. Comme un frère" pour toutes celles qui animèrent son coeur encore palpitant. Jerry connu toutes ses premières fois amoureuses tardivement. Au début du lycée.

L'adolescence, Jerry se découvrit une profonde dépression. Militant, désireux de vouloir changer le monde et bien trop lucide sur les inégalités et les injustices de ce monde, le jeune sorcier cultiva un caractère grincheux et très cynique. Pessimiste jusqu'aux bouts des ongles, c'est lorsqu'il se replia sur lui-même que les filles commencèrent à papillonner autour de lui. Mais cette période ne lui voulat guère d'aventures sentimentales romantiques. Premières conneries. Premiers coups de gueule. Le lycée lui connu une très mauvaise période. Passant beaucoup de temps en dehors des salles de classe, il redoubla une fois avant que les hormones ne se calment et que les professeurs ne lui découvrent cette facilité naturelle avec les mathématiques et cette curiosité intarissable qui l'animait en permanence. Ses parents considérèrent qu'il était bien inutile de lui faire passer des testes de QI comme ses professeurs le proposèrent.

L'université. Jerry choisit d'entrer dans un cursus scientifique. Dans les sciences naturelles. Il adorait ça. Et couplé à son savoir sur la magie, Jerry entraîna ses dons jusqu'à devenir un sorcier accompli. Si ses soeurs avaient des pouvoirs plus puissants et plus dangereux que les siens, Jerry se révéla très vite un bien meilleur sorcier qu'elles. Un bien meilleur sorcier que son père qui voyait d'un très mauvais oeil son intérêt grandissant pour les forces obscures. Lorsque Jerry commença à écrire son propre grimoire, ayant échoué à retrouver celui de ses grands-parents, son père le mis en garde contre les vices et les ennuis qu'apportent une vie de sorcier bénéfique. Qu'importait pour Jerry ? Fallait-il bien que quelqu'un se dévoue pour défendre ce monde ? Quand la majorité des sorciers de cette époque se sont abandonnés à la passivité indifférente ou à l'égoïsme cynique, qui peut encore défendre la Terre et les plus faibles ? Qui se sacrifiera pour le bien commun ?

Ainsi, Jerry devint un chasseur de démon. D'abord amateur. Avec ses cours, il devint très difficile de suivre le pas. Manquant régulièrement, amputant une large partie de son sommeil, souvent immobilisé par des attaques démoniaques, sa vie de sorcier devint très Rock'n Roll. Et n'ayant pas encore d'être de lumière - il ignorait bien ce que cela pouvait être - masquer ses plaies, ses bleus et ses stigmates se révéla très vite compliqué.

Finalement, Jerry dut faire ce choix inexorable que finissent par faire tous les sorciers bénéfiques : Sa carrière personnelle ou gardien des innocents et du Bien ? Pour Jerry, le choix ne pouvait pas se poser. Il arrêta les études en grand damne de ses parents qui ne comprirent pas un tel sacrifice pour une lutte qui ne le concernait pas - mais qui d'autre que tous les habitants de cette foutue planète cela peut-il concerner ?

Jerry chopa quelques jobs qui ne tenaient pas la route. Souvent en retard, absent ou simplement trop fatigué, il se fit souvent renvoyer et jamais un emploi ne lui dura plus de deux mois. Parfois, une semaine suffisait à un employeur pour se poser de sérieuses questions sur le quotidien du jeune sorcier.

Au bout d'un an de chasse aux démons, Jerry fini par découvrir son être de lumière. Une jeune femme, blonde comme les blés qu'il avait rencontré dans un parc. Ils finirent par devenir ami et c'est une nuit où la mort frôla le sorcier qu'elle se déclara et le transporta loin de la bataille. Ils discutèrent longtemps et finalement, son apparition fini par alléger le poids de sa vie. Jerry s'installa en ville et Ellen le visita souvent. A tel point qu'elle se fit parfois passer pour sa colocataire à quelques amis. Jerry trouva du travaille et continua sa double vie, aussi mouvementée qu'on se l'imagine.

En 1998, Jerry décéda, tué par un démon. Son enterrement plus douloureux et il fut interdit aux enfants de ses soeurs de s'approcher d'un grimoire ou d'effleurer l'idée de chasser des démons. Les mains dans les poches et un sourire triste aux lèvres, Jerry assista à son propre enterrement depuis son petit nuage.

Jerry devint un être de lumière et fut formé par Ellen. Devenus très proches, Ellen devint sa principale co-équipière. Très vite, Jerry s'adapta aux rythmes, au travail et aux règles. D'abord timide et respectueux alors qu'il était encore tâtonnant, lorsqu'il prit plus d'aisance et devint plus efficace dans son rôle, Jerry apprit également à refuser l'autorité des fondateurs lorsqu'il ne la comprenait pas. Devenu l'un des êtres de lumière les plus efficaces, Jerry épata par sa rapidité d'action et de réflexion. Mais lorsqu'il refusa cinq fois de répondre à l'appel des fondateurs pour soutenir ses protégés, lorsqu'il refusa de rester passif face à la menace et qu'il se permit de refuser d'aider des protégés, on le puni plusieurs fois de ses désobéissances. Les rumeurs aux Cieux voulaient que les fondateurs songeait à faire entrer Jerry au Conseil. Quelque jours plus tard, le jeune être de lumière trouva une nouvelle façon de décevoir ses pairs. On abandonna bien vite l'idée.

Aujourd'hui, Jerry est toujours en fonction. Et alors que l'Enfer remue et que le danger se fait sentir de plus en plus fort, les Cieux ont également décidés de bouger leur cul stagnant. Et Jerry espère bien pouvoir être de la partie, cette fois-ci.


derrière l'écran
Et ici tu demandes au membre son pseudo, son âge, la couleur de ses sous-vêtements, s'il aime Astérix, s'il déteste les brocolis. (a) Et ici tu demandes au membre son pseudo, son âge, la couleur de ses sous-vêtements, s'il aime Astérix, s'il déteste les brocolis. (a) Et ici tu demandes au membre son pseudo, son âge, la couleur de ses sous-vêtements, s'il aime Astérix, s'il déteste les brocolis. (a) Et ici tu demandes au membre son pseudo, son âge, la couleur de ses sous-vêtements, s'il aime Astérix, s'il déteste les brocolis. (a)


fiche by snow sparrow.
crédits gifs & icon ;; tumblr & chester.



Dernière édition par Jeremiah Westerville le Dim 25 Juin - 13:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Porteur de lumière
Messages : 38
Points RPG : 0
Date d'inscription : 14/06/2017

Livre des ombres
Pouvoir:
Objets spéciales mission:
MessageSujet: Re: Jerry • Le Mal ne peut triompher que par l'inaction des hommes de bien (underco.)   Mer 21 Juin - 0:07
Bienvenue sur le forum. Si tu as des questions ne te gêne surtout pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Démon
Messages : 29
Points RPG : 3
Date d'inscription : 15/06/2017

Livre des ombres
Pouvoir:
Objets spéciales mission:
MessageSujet: Re: Jerry • Le Mal ne peut triompher que par l'inaction des hommes de bien (underco.)   Mer 21 Juin - 2:27
bienvenue parmi nous Smile bonne chance pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Être de lumière
Messages : 3
Points RPG : 0
Date d'inscription : 20/06/2017

Livre des ombres
Pouvoir:
Objets spéciales mission:
MessageSujet: Re: Jerry • Le Mal ne peut triompher que par l'inaction des hommes de bien (underco.)   Mer 21 Juin - 7:05
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Porteur de lumière
Messages : 15
Points RPG : 0
Date d'inscription : 11/06/2017

Livre des ombres
Pouvoir:
Objets spéciales mission:
MessageSujet: Re: Jerry • Le Mal ne peut triompher que par l'inaction des hommes de bien (underco.)   Mer 21 Juin - 13:47
Bienvenue =)
Il a l'air rock ton être de lumière, c'est cool !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin - Charmed Ones
Messages : 255
Points RPG : 15
Date d'inscription : 25/11/2016

Livre des ombres
Pouvoir:
Objets spéciales mission:
MessageSujet: Re: Jerry • Le Mal ne peut triompher que par l'inaction des hommes de bien (underco.)   Lun 26 Juin - 18:13
Salut est-ce que ta fiche est terminée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Être de lumière
Messages : 3
Points RPG : 0
Date d'inscription : 20/06/2017

Livre des ombres
Pouvoir:
Objets spéciales mission:
MessageSujet: Re: Jerry • Le Mal ne peut triompher que par l'inaction des hommes de bien (underco.)   Lun 3 Juil - 17:28
Pardon pour l'absence ! Je suis là !

Merci, Adrian ! Faut essayer de rendre un peu honneur à cette caste de petits anges. Ils sont cools. Parfois. Ehe.

Oui, Prue. Ma fiche est terminée ! En espérant qu'elle vous plaira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Porteur de lumière
Messages : 38
Points RPG : 0
Date d'inscription : 14/06/2017

Livre des ombres
Pouvoir:
Objets spéciales mission:
MessageSujet: Re: Jerry • Le Mal ne peut triompher que par l'inaction des hommes de bien (underco.)   Ven 7 Juil - 17:34
Désolé de l'attente. Tu es validé mon cher Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jerry • Le Mal ne peut triompher que par l'inaction des hommes de bien (underco.)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Jerry • Le Mal ne peut triompher que par l'inaction des hommes de bien (underco.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)
» Ce qui ne peut être évité, il faut l'embrasser.
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evil Charmed :: Book Of Shadow :: Réciter la formule-